Rédiger des articles de blog efficaces

Trouver de nouveaux prospects sur internet requiert une stratégie de communication adaptée à votre cible. Rédiger pour le web (comme la rédaction régulière d’articles de blog, prêts à être envoyés dans votre newsletter), fait partie des techniques les plus appropriées. Quels sont les principes de base qui gouvernent la rédaction d’articles de newsletter efficaces?

Faut-il rédiger en priorité pour Google ou pour votre public?

Le but final d’un article de blog est simple. Vous voulez sans doute attirer des prospects en leur montrant que ce que vous avez à leur proposer a une grande valeur pour eux. Vous souhaitez partager votre expertise et faire en sorte que l’on en ait une excellente opinion. C’est là qu’entre en jeu votre façon de communiquer à travers un blog.

Si vos lecteurs comprennent votre article, le trouvent intéressant et en apprécient le contenu, ils seront enclins à le partager avec d’autres personnes. Ils en parleront dans les réseaux sociaux et n’hésiteront pas à mettre un lien depuis leur blog vers le vôtre. Cela contribuera à la réputation de votre blog et de votre site. Il est donc nécessaire que vous sachiez comment parfaire votre façon d’écrire vos articles et de les publier.

Certains rédacteurs de newsletter (ou de blog) pensent que l’écriture d’articles n’a qu’un seul but: améliorer le score SEO de leur blog. D’autres trouvent cette contrainte beaucoup trop technique et rédigent leurs articles en ne tenant pas compte du référencement sur internet. En réalité ces deux objectifs ne sont pas contradictoires et devraient même être poursuivis avec un bon équilibre entre les deux. Il est possible et recommandé de rédiger du bon contenu, qui s’adresse vraiment à votre public, en satisfaisant les critères SEO (de référencement) exigés par les moteurs de recherche comme Google.

Voici quelques conseils sur la rédaction d’articles de blog qui vous aideront à publier de bons textes compatibles avec les techniques de référencement.

1. Déterminez le sujet, la cible et l’objectif de votre article

Pour vous aider à concocter un article de qualité, intéressant et attrayant, essayez d’abord de déterminer avec précision le public pour lequel vous écrivez. Essayez d’en savoir le plus possible sur ce public. L’idéal serait de procéder à une étude de marché qui vous renseigne sur les besoins et les attentes de ce public.

Vignette Qualité de rédaction d'articlesCela fait, il vous sera plus facile de choisir le sujet de votre article. En effet, grâce à votre connaissance de votre cible, vous ne devriez pas avoir de difficulté à dresser une liste de sujets « porteurs », susceptibles de répondre aux questions habituelles soulevées par vos prospects. Que voulez-vous communiquer à vos lecteurs ? Quelle est la question centrale que vous voulez soulever ou le thème principal ? Mettez ces réponses par écrit avant de commencer à rédiger: quelles informations, quels renseignements, conseils ou message voulez-vous lui délivrer ?

Ensuite, précisez l’objectif de votre article. Que voulez-vous que fassent vos lecteurs quand ils auront lu votre texte ?  Vous constaterez qu’en répondant à ces questions, il vous sera plus facile de structurer votre message rédactionnel.

  • Pour quel type de public écrivez-vous? Rassemblez le maximum de renseignements sur votre lectorat potentiel.

  • Quel sujet allez-vous développer? Ce thème correspond-il aux centres d’intérêt de votre lectorat? Comment allez-vous le traiter?

  • Dans quel but rédigez-vous votre article? Vendre un produit? Offrir des conseils gratuits? Partager votre savoir-faire? Renforcer votre notoriété? Déterminez cet objectif clairement.

2. Elaborez ensuite la structure de votre article

Un article de blog se compose de différentes parties:

  • Le titre
  • L’introduction
  • Le développement (corps du texte) divisé en plusieurs parties (sous-titres et paragraphes)
  • La conclusion qui récapitule les idées les plus importantes. Elle peut inviter le lecteur à en savoir plus ou présenter une nouvelle opportunité

  • Un Call to Action (bouton cliquable) placé à la fin, invitant le lecteur à découvrir une autre page de votre blog ou de votre site ou à prendre telle décision

  • Un accompagnement visuel

L’élaboration de la structure d’un article de blog n’est pas toujours aisée. Cela demande une certaine discipline pour mettre ses idées au clair afin de concevoir une suite logique dans les idées. La meilleure méthode est de jeter ses idées sur le papier sous forme de brouillon. Cette étape peut comporter une recherche documentaire pour rassembler les informations utiles. En divisant le brouillon préparatoire en 3, 4, 5 parties essentielles, il sera plus facile d’ordonner vos idées et de préciser vos arguments.

N’oubliez pas que vos lecteurs recherchent des informations crédibles, fiables, qui leur sont utiles. Votre démarche consiste à répondre aux questions que se posent vos lecteurs cibles. Il suffit par conséquent d’être simple, direct, informatif, en ayant à l’esprit l’intention de se rendre utile et de leur venir en aide, de manière instructive. 

Pour en savoir plus à propos de ce qu’un moteur de recherche comme Google considère comme étant du contenu rédactionnel de qualité, vous pouvez vous rendre sur la page intitulée « 1.4 Proposer un contenu de qualité » publiée par la Webmaster Academy de Google. Vous pouvez en outre découvrir notre article « Concepteurs-rédacteurs, lit-on vos textes web? » consacré à la rédaction web et au travail des concepteurs-rédacteurs.

3. Rédigez des titres et des sous-titres attrayants

Comme le corps du texte, le titre et les sous-titres sont souvent la partie délicate du contenu rédactionnel. La raison est simple : vous les utilisez pour attirer l’attention et éveiller la curiosité du lecteur. Il arrive souvent qu’un lecteur survole rapidement votre article à la recherche de ce qui l’intéresse. En outre, et c’est la deuxième fonction des titre et des sous-titres : ils doivent renforcer le référencement de votre article dans les moteurs de recherche. Aussi vos titres doivent-ils contribuer à la lisibilité et à la clarté de votre contenu rédactionnel. Ils doivent aussi aider les moteurs de recherche à comprendre le sujet traité et à le référencer en bonne position dans les résultats de recherche des internautes.

La rédaction des titres fait appel à une technologie spécifique que maîtrisent bon nombre de professionnels de la conception-rédaction. Ces spécialistes connaissent les règles du référencement sur internet. Un bon titre devrait inciter les internautes à cliquer pour avoir accès à votre article. Quant aux sous-titres, ils servent de guide à vos lecteurs. Ils doivent les inciter à poursuivre leur lecture. Vous devriez employer des mots clés, au moins dans certains d’entre eux.

4. Les paragraphes: soyez simple et intéressant

Les paragraphes permettent de développer les parties du message que vous souhaitez communiquer. Chaque paragraphe ne devrait contenir qu’une seule idée ou un seul sujet. Veillez à ce qu’ils soient compréhensibles et qu’ils véhiculent fidèlement votre pensée.

La rédaction d’un nouveau paragraphe devrait être justifiée par l’apport d’une explication nouvelle, d’une précision supplémentaire, d’une idée nouvelle ou d’un angle de vue complémentaire. La structure des paragraphes est par ailleurs nécessaire pour aider le lecteur à « respirer », ce qui l’aide à comprendre ce qu’il lit. Demandez-vous quelle idée spécifique contient tel paragraphe. Cette idée devrait être transmise en six ou sept phrases au maximum. Veillez à rédiger des phrases courtes. Les phrases trop longues sont difficiles à lire et risquent de désintéresser le lecteur.

5. Quelle longueur devrait avoir votre article?

Il est recommandé de rédiger des articles d’au moins 300 mots. Les moteurs de recherche «apprécient» les articles longs. Selon certaines études effectuées par des spécialistes en référencement, plus un article est long, plus il a de chances d’être mieux référencé. Cela est normal étant donné la politique de Google qui recommande de veiller à donner aux internautes des informations pertinentes, riches et utiles. Il n’est donc pas rare de trouver dans des blogs professionnels des articles qui dépassent les 3000 mots.

La longueur d’un article dépend de la teneur du message. Un article se voulant pédagogique, destiné à expliquer le fonctionnement d’une procédure spécifique, comportera beaucoup plus de détails qu’un article de présentation générale. Certains estiment inutile de rédiger de longs articles, en s’appuyant sur l’idée que la longueur d’un texte décourage la lecture. Ce n’est pas toujours vrai. Si vous mettez en application les conseils de base exposés dans cet article, vous ne devriez pas avoir de mal à maintenir l’intérêt de vos lecteurs, quelle que soit la longueur du texte. L’essentiel est de rendre votre contenu original, attrayant, utile et pertinent.

6. Illustrez votre texte avec un accompagnement visuel

Que votre texte soit court ou long, il devrait être enrichi par au moins une iconographie. Plus votre article est dense et long, plus il devrait être ponctué d’illustrations. Il faut en effet aider votre prospect à poursuivre sa lecture tout au long du texte. D’autre part, les illustrations permettent d’accompagner un texte en apportant des exemples.

Les possibilités d’enrichissement visuel d’un article sont très nombreuses. Vous pouvez intégrer des illustrations de toutes sortes. Photographies, graphiques, vidéos, tableaux, changement de couleur du texte, encadrés, listes à puces sont des exemples à employer.

Il existe sur internet une grande variété d’outils permettant de créer des illustrations de qualité. En voici des exemples: Piktochart, Canva Infographic Maker, Vizualise.me, Google Chart Tools.

7. Intégrez des liens utiles dans votre article

Il se peut que vous ayez déjà écrit des articles de blog au contenu similaire à celui que vous êtes en train de rédiger. N’oubliez pas d’intégrer un lien depuis votre article vers ceux qui existent déjà. De tels liens donnent plus de poids à la crédibilité de votre article. En outre, ils indiquent aux moteurs de recherche que votre blog est dynamique et qu’il tient compte de ce que Google appelle « l’expérience utilisateur ». Vos lecteurs peuvent être curieux de savoir ce que vous avez écrit d’autre dans ce sujet.

Il est aussi possible d’intégrer un lien qui va de votre article vers une page de votre site web. Enfin, le placement d’un Call to Action est une autre forme de lien illustré, invitant le lecteur à cliquer vers une autre destination de votre newsletter ou de votre site. Ne négligez pas cette opportunité de faire vivre votre blog de manière cohérente avec des liens enrichissants qui fourniront à vos lecteurs d’autres informations complémentaires.

8. N’oubliez pas d’utiliser des mots clés

L’utilisation de mots ou d’expressions clés dans vos articles de blog est indispensable. Ils aideront votre article et votre blog à être référencés dans les moteurs de recherche.

Avant de commencer à rédiger, déterminez le mot ou l’expression clé que vous utiliserez dans votre texte et dans le titre général de l’article. Cette expression clé doit être cohérente avec le thème de votre message. Vous devez par conséquent savoir comment structurer votre article avec des concepts clés pour rendre votre publication «SEO friendly», c’est-à-dire compatible avec les règles du référencement des moteurs de recherche.

9. Faites connaître votre article dès qu’il est publié

Dès lors que votre texte est publié dans votre blog, il devrait être connu du plus grand nombre. Dans un premier temps, il est destiné à être envoyé à votre public par email. Votre newsletter doit être paramétrée pour cela. Mais il existe d’autres possibilités de faire du « buzz » à son sujet.

C’est le rôle de votre webmaster ou de votre animateur de réseaux sociaux de s’assurer que vos articles soient diffusés dans le plus grand nombre de canaux et de supports web. Il existe des outils paramétrables, comme les « plugins », qui ont pour fonction de diffuser un article nouvellement publié dans ces réseaux et ailleurs sur internet.

Faut-il confier la rédaction de vos articles de blog à un prestataire externe?

C’est bien connu, la conception-rédaction d’articles de blog est « chronophage ». Il est souvent nécessaire d’y consacrer plusieurs heures pour obtenir une qualité professionnelle. Et ce temps n’est pas toujours accessible lorsque l’on est professionnel indépendant ou dirigeant de PME. D’autre part, comme nous venons de le voir, la rédaction de contenu requiert un savoir-faire éprouvé. N’oubliez pas que l’objectif habituel d’une newsletter est de fournir des informations à vos prospects dans l’optique de les fidéliser et de les transformer en nouveaux clients.

Il existe sur le marché de la conception-rédaction professionnelle de très bons spécialistes. Ils ont une grande expérience dans ce domaine et sont à même de fournir une prestation de qualité. Ce n’est donc pas du temps perdu que de se renseigner auprès d’eux sur les avantages qu’ils peuvent vous apporter et d’envisager une collaboration extérieure dans ce domaine.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Faites-moi part de votre opinion !

About the Author:

Spécialiste de la communication écrite, journaliste de médias d’entreprise, Pierre Vican a fondé Oxxalis en 2004. Conseil en communication web BtoB, l’agence est spécialiste du développement de contenus rédactionnels de qualité.Pierre est par ailleurs promoteur du livre blanc en Europe francophone. Il apporte aussi son conseil dans la rédaction de livres d’entreprise.Auteur d’une quarantaine d’ouvrages dans des sujets variés, ses écrits ont été publiés en France et à l’étranger.

2 Comments

  1. Carlos 16 décembre 2016 at 10 h 46 min

    En lisant l’article jusqu’au bout, c’est cette phrase « Ces deux objectifs ne sont pas contradictoires et devraient même être poursuivis avec un bon équilibre » et les parties sur l’intégration des liens qui m’ont particulièrement intéressé.

  2. Pierre Vican 16 décembre 2016 at 11 h 41 min

    Merci Carlos pour votre message. Bien utilisés, les critères de référencement peuvent contribuer à propulser des articles de blog sur internet. Mais la rédaction web doit avant tout intégrer une qualité élevée dans le contenu rédactionnel (rédiger pour le public cible).

Laissez votre commentaire

%d blogueurs aiment cette page :