Coach éditorial : le marketing de votre livre avant sa parution

Dans un précédent article sur le coach éditorial, j’ai abordé le sujet de la parution prochaine de votre livre et la façon d’annoncer cet important événement. J’ai expliqué la nécessité d’anticiper la date de parution de votre ouvrage pour commencer à en parler.

Après avoir rappelé pourquoi il est souhaitable de lancer des semaines à l’avance une campagne de pré-publication de votre livre, j’exposerai comment vous y prendre pour orchestrer et mettre en œuvre avec succès cette campagne.

Pourquoi anticiper la parution de votre livre avec une campagne de buzz?

En temps normal, la tache consistant à faire connaître votre ouvrage revient à vore éditeur. Les maisons d’édition ont un service d’attachée de presse qui travaille en interne avec les journalistes extérieurs. Si ce n’est pas le cas, soit elles louent les services d’une agence de relations presse extérieure, soit ceux d’une autre maison d’édition qui met ce service de presse à leur disposition.

Or, étant donné l’importante charge de travail de ces personnes, ne vous attendez pas à ce qu’elles consacrent plus de quelques heures dans le mois pour annoncer la parution de votre ouvrage. Une grande société d’édition peut planifier la parution de 10, 20 ou 30 ouvrages en un seul mois. D’après vous, combien de temps son attachée de presse consacrera à votre livre ? D’autre part, il faut noter que les petites maisons d’édition n’ont pas de tels services de relations presse. Enfin, il est rare que l’auto-édition et les autres formes d’édition indépendantes (sur des plateformes internet par exemple) intègrent un tel service, pourtant indispensable.

Ne rêvons pas. Aussi intéressant soit-il, aussi parfait soit-il, aussi captivant puisse-t-il être, votre futur livre a peu de chances de rencontrer son public s’il n’est pas bien connu. En admettant que son écriture soit achevée, qui est au courant de sa parution imminente ? Généralement une dizaine ou une vingtaine de personnes tout au plus : votre éditeur, une partie de son personnel, son imprimeur, son maquettiste, votre conjoint, votre collaborateur et quelques amis… Quelles initiatives allez-vous donc prendre pour que votre livre puisse connaître une réelle notoriété à sa sortie?

Concevez vous-même une campagne de soutien marketing

Même dans le cas où vous avez signé un contrat à compte d’éditeur en bonne et due forme, il paraît approprié de ne pas laisser toute la responsabilité de faire connaître la parution de votre livre seulement à votre éditeur. Vous devriez prendre les devants et trouver le temps pour concevoir une campagne d’annonce en coordination avec le travail de son attachée de presse.

Je sais par expérience qu’à moins d’avoir le privilège de pouvoir être interviewé dans une émission à grande audience, votre livre devra être soutenu par une campagne de marketing à long terme pour que le public découvre son existence. Une telle campagne requiert beaucoup de préparation car ses étapes opérationnelles s’étalent d’habitude sur plusieurs semaines, voire des mois. Vous devez donc planifier à l’avance l’annonce de sa parution.

Quand devez-vous commencer à faire du buzz sur votre prochain livre ?

La meilleure réponse que je pourrais apporter en tant que coach éditorial est : le plus tôt possible. Comme je viens de le dire, une campagne de marketing prend du temps à concevoir et à mettre en œuvre. De plus, les fruits qu’elle est susceptible d’apporter en termes de notoriété, de sensibilisation du public et de ventes escomptées prennent aussi du temps à mûrir.

Peut-être direz-vous qu’il est risqué d’annoncer la parution d’un livre dont la rédaction n’est pas terminée. Qu’en parler trop tôt risque de créer une réaction négative vis-à-vis du public envers l’auteur. Qu’il n’est pas recommandé de dévoiler ses intentions et que s’y prendre lontemps à l’avance risque de diluer l’effet de surprise dont aura besoin votre livre lors de sa parution.

À ces considérations négatives, j’opposerai les arguments suivants : vous devez être confiant dans le fait d’achever la rédaction de votre ouvrage dans le timing que vous avez arrêté. Sans être obligé de connaître une date de parution au jour près (c’est votre éditeur qui vous donnera ce renseignement), vous devriez quand même être en mesure d’estimer dans les prochains mois les dates des événements suivants :

  • l’achèvement de votre manuscrit
  • la remise du manuscrit à votre éditeur
  • le délai que prendront les révisions et les corrections finales (demandez-le à votre éditeur)
  • la sortie escomptée de votre livre (votre éditeur doit en avoir une idée)

Ces éléments vous permettront de concevoir le rétroplaninng de vos opérations de marketing.

Ne suivez pas les conseils de ceux qui préconisent d’éviter d’en faire trop en termes de publicité. Nous vivons dans un monde de relations publiques et de buzz. L’avenir de nombreux produits nouveaux dépend des actions qui précèdent leur mise sur le marché. Plus vous faites parler de vous et de vos produits, mieux ce sera. Bien sûr il importe aussi de savoir comment s’y prendre.

Et cela rejoint le 3e point, celui de l’effet de surprise. Il n’est pas question de tout dévoiler dès le début de votre campagne de notoriété. L’astuce consiste à concevoir un plan de communication qui intègre différentes formes de message. Pourquoi ne pas commencer par exemple en créant du mystère et d’employer des techniques de « teasing ». Vous rappelez-vous la fameuse campagne d’affichage : « Demain, j’enlève le bas? » Voilà une forme de teasing bien conçue. Rien ne vous empêche d’entretenir l’effet de surprise jusqu’au dernier moment, ce qui augmentera la puissance de votre campagne. D’autre part, pourquoi vouloir tout garder secret? À moins que la nature de votre livre soit particulière (des révélations politiques, ou un sujet confidentiel par exemple) autant en parler sans attendre. Ainsi êtes-vous libre de préparer la diffusion de vos annonces sur un délai de plusieurs mois, en suscitant régulièrement la curiosité du public. Même si vous savez que votre livre ne sortira que dans un an, vous pouvez commencer à en parler, à condition d’être sûr de votre production en tant qu’auteur.

Le rétro-planning de votre campagne marketing 

Quelles actions pouvez-vous envisager dans votre campagne de communication ? Ce que vous allez imaginer devrait s’intégrer dans une stratégie soigneusement planifiée. Avant de concevoir votre planning de marketing de pré-publication, établissez clairement les objectifs que vous voulez atteindre. Demandez-vous pourquoi vous lancez cette campagne et ce qu’elle doit apporter en termes de bénéfices.

Votre campagne devrait contribuer à :

  • sensibiliser le public qui vous connaît (vos relations professionnelles, vos cercles d’amis)
  • sensibliser le grand public qui ne vous connaît pas mais est susceptible d’être intéressé par votre livre
  • informer la presse web, la presse traditionnelle régionale, la presse professionnelle et les médias qui s’intéressent à la littérature (n’oubliez pas les revues spécialisées et autres supports peu connus mais influents)
  • informer les libraires, les associations, professionnelles, clubs, réseaux, etc.
  • intéresser les influenceurs pour les inciter à leur tour à parler en bien de votre livre

L’objectif principal serait de favoriser le plus de ventes possible au moment de la sortie de votre livre. Un bon coach éditorial devrait vous encourager dans ce sens. Il faut construire un état d’esprit positif chez les différents publics auxquels vous allez vous adresser pour gagner le plus de partisans possible.

Dans les grandes lignes, le rétro-planning de vos actions marketing ressemblerait à ceci :

Image rétro-planning marketing coach littéraire

Quelles actions inclure en phase de pré-publication ?

Les actions marketing envisageables dépendent de plusieurs conditions. Votre créativité et votre imagination y tiennent une bonne part. Votre budget et les ressources humaines y jouent aussi un rôle important. Enfin, n’oubliez pas que les actions que je préconise ici ont la fâcheuse tendance à être chronophages. Il vous faudra par conséquent dégager le temps nécessaire pour effectuer celles que vous choisirez. Mais le jeu en vaut la chandelle : une opération marketing bien conçue et bien menée vous apportera d’excellents résultats au moment du lancement de votre ouvrage.

Voici une liste d’actions que vous pouvez envisager :

  • création et animation d’un site internet (ou une landing page)
  • création d’un blog (et des articles qui l’alimenteront)
  • lancement de messages réguliers dans les réseaux sociaux
  • création d’une page consacrée à votre futur livre dans chacun de ces réseaux
  • des entretiens en vidéo à diffuser sur internet
  • organisation de conférences
  • des interviewes dans des émissions radio et/ou télévision, dans la presse web, la presse écrite, les blogs, etc.
  • lancement d’une newsletter
  • diffusion régulière d’emails
  • rédaction et diffusion d’articles sur internet
  • conception de messages de teasing, de questions mystères, de concours, etc., à diffuser sur internet

Cette checklist est loin d’être exhaustive mais elle a le mérite, à mon avis, de poser les bases de ce que devrait être une campagne de marketing et de relations publiques efficace. Reste à vous d’imaginer votre propre campagne en mobilisant les ressources nécessaires. Et, si possible, n’oubliez pas de coordonner une ou deux actions avec un sujet d’actualité dont la nature correspond au sujet que traite votre futur ouvrage.

Je reste à votre disposition pour vous aider, en collaboration avec l’attachée de presse de votre éditeur, à concevoir votre campagne dans les meilleures conditions possibles. Le succès médiatique de votre futur livre repose sur les actions que vous allez lancer sans attendre dans le public.

Dans un article ultérieur, j’exposerai comment organiser la 2e phase de votre campagne, celle annonçant la date précise de parution de votre livre.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Faites-moi part de votre opinion !

By | 2017-06-24T23:56:48+00:00 mars 28th, 2016|Coaching littéraire, Livres d'entreprise|0 Comments

About the Author:

Spécialiste de la communication écrite, journaliste de médias d’entreprise, Pierre Vican a fondé Oxxalis en 2004. Conseil en communication web BtoB, l’agence est spécialiste du développement de contenus rédactionnels de qualité.Pierre est par ailleurs promoteur du livre blanc en Europe francophone. Il apporte aussi son conseil dans la rédaction de livres d’entreprise.Auteur d’une quarantaine d’ouvrages dans des sujets variés, ses écrits ont été publiés en France et à l’étranger.

Laissez votre commentaire

%d blogueurs aiment cette page :