Dans un ancien article du Nouvel Economiste intitulé : Marketing direct : Le développement du livre blanc numérique, mon agence de rédaction web a été sollicitée pour donner son avis à propos des livres blancs. J’ai été interrogé avec Violaine Cherrier, chef de projet communication chez Indexel, et Vincent Fournout, coprésident du club Marketing direct de l’Adetem, sur l’opportunité de diffuser ce média à forte valeur ajoutée.

Quel est l’objectif d’un livre blanc ?

Pourquoi l’utiliser et quels avantages peut-on en tirer dans son développement marketing ? Comment améliorer son contenu rédactionnel pour qu’il ait une véritable efficacité ?

L’objectif d’un livre blanc est d’habitude pédagogique et éducatif. Mais ce n’est pas son seul but. Comme je l’explique au journaliste: “il s’agit d’un document objectif qui présente à un public ciblé – le plus souvent des décideurs, des leaders d’influence ou un marché potentiel plus vaste –, des informations sur les innovations proposées par une entreprise ou un professionnel.”

La diffusion de livres blancs sur internet contribue à l’évolution de la notoriété d’une activité économique ou non lucrative. Son usage peut en effet se décliner dans divers champs d’action et pour des objectifs variés. Ils se révèlent indispensables par exemple dans la recherche de nouveaux prospects, de nouveaux adhérents.

Les 5 principales raisons d’écrire des livres blancs

  • Positionner l’entreprise ou le consultant comme un véritable expert de son domaine.
  • Renforcer sa présence sur internet en s’inscrivant dans la stratégie du l’inbound marketing.
  • Répondre aux interrogations du marché visé en suscitant un intérêt accru.
  • Augmenter sa notoriété en démontrant son savoir-faire.
  • Nouer de nouveaux rapports de proximité avec les lecteurs.

Ces objectifs légitimes se heurtent cependant à des contraintes particulières qui doivent être maîtrisées. Pour avoir du succès, rencontrer ses lecteurs en grand nombre et générer un impact positif, un livre blanc doit être conçu comme un véritable « produit » marketing.

Sa création et sa réalisation requièrent un véritable savoir-faire. De sa conception jusqu’à sa diffusion, en passant par l’étape de sa rédaction, il doit satisfaire des exigences de qualité éditoriales très précises.

L’article ne fait bien sûr que survoler le sujet. Il y aurait beaucoup à dire sur ce média à fort potentiel. La production de livres blancs est une discipline à part entière, dont les résultats sont conditionnés à de nombreux facteurs. Pour vous permettre de découvrir les conditions de réussite d’un livre blanc, je mets à votre disposition un guide complet qui vous épargnera beaucoup d’efforts et vous fera gagner du temps.

Je vous invite à télécharger notre guide pratique sur la conception et la rédaction d’un livre blanc. Ce guide vous donnera une foule de renseignements sur les meilleures pratiques à suivre et vous aidera à créer des livres blancs avec succès. « Les meilleurs médias sont ceux que vous créez vous-même pour communiquer avec vos clients » est-il affirmé dans strategiemarketing.com

Cliquez ici pour accéder à mon interview du Nouvel Economiste.

Aimeriez-vous réagir à cet article?